Patsy, Betsy et Monica

En cette non-journée de commémorations des luttes pour les droits des femmes, j’aimerais tout de même faire un focus sur trois héroïnes de l’univers Marvel ayant suscité maints émois dans ma prime jeunesse.

Commençons par la primo arrivante, La somptueuse Patricia Walker aux crocs effilés et à la démarche gracile. Elle apparait dès novembre 1944 dans les pages de Miss America numéro 2. Création d’Otto Binder, Stuart Little et Ruth Atkinson Patsy, fille d’un ingénieur et d’une autrice de comics, démarre son cheminement dans la vague de comics de romance destinée aux jeunes lectrices. Elle se voile d’un apparat de perfection et d’idéal contraint dans une lutte intérieure face à sa nature plus libre et avant-gardiste, Soumise aux rêves de grandeur d’une mère très exigeante, elle travaille très tôt dans la mode comme enfant mannequin. Mais au fond d’elle, elle envie une vie d’aventures et d’héroïsme. Elle portera un intérêt tout particulier à ces premiers héros costumés qui fleurissent à New York. Egérie d’un comics de sa mère à fort succès entrainant moults produits dérivés elle devra affronter l’emprise de plus en plus délirante de sa génitrice. Un temps mariée à un officier de l’armée de l’air, qui traumatisé deviendra violent avec elle, la poussant à divorcer, elle se trouve un emploi dans une société de soutien à la Défense la Brand Corporation en tant que chargée de sécurité. Là, elle fit la connaissance du Fauve (Hank McCoy) qui blessé se rétablira grâce à elle. Il lui promit d’en faire un jour une héroïne costumée. Plus tard le Fauve ayant rejoint les Avengers, elle se rappela à lui et à sa promesse. Hank obtient qu’elle puisse accompagner le groupe en tant qu’observatrice.
Lors d’une enquête dans un bâtiment de la Brand où Hank travaillait et y avait découvert une vaste corruption, le groupe accompagné de Patsy tombe sur l’ancien costume de Tigra quand elle était surnommée « La Chatte ». L’enfilant elle devient suite à un combat aux cotés des Avengers, la redoutable Hellcat. Suite à un danger imminent elle intègrera les Defenders les Avengers étant occupés ailleurs.

Elisabeth fille des richissimes James et Elisabeth Braddock verra les fils de son destin ainsi que ceux de son frère jumeau Brian entrelacés dans les mains du mage Merlyn. Possédant le gène X elle commence à développer à son adolescence des capacités psychiques hors du commun. Elle rejoint la division Psy du S.T.R.I.K.E où elle va être traquée par le Slaymaster qui tuera la plus part des membres de son groupe. Elle dut faire face, après, à la distorsion de la réalité entreprise par Jim Jaspers, plongeant son Monde dans une version alternative fasciste. Le Slaymaster la retrouva la battit et lui creva les deux yeux. Capturée par Mojo, le délirant producteur de show T.V intergalactique, ce dernier lui greffa des yeux cybernétiques afin qu’elle puisse devenir la nouvelle coqueluche d’un des spectacles cruels dont il a le secret. Secourue par les nouveaux mutants elle intègrera l’école du Professeur Xavier. Après avoir affronté les Reavers et d’autres ennemis mortels, elle s’échoua amnésique sur une plage où elle fut récupérée par la Main, qui voulant préserver l’une des leurs, Kwannon, interchangèrent les esprits des deux femmes. Kwannon dans le corp de Betsy était atteinte du virus Legacy, lorsqu’elle mourut la part manquante regagna le cerveau de Psylocke.

La Betsy des origines a une puissance d’évocation poétique, son destin tragique et sa renaissance dans le corps d’une autre en font un personnage très atypique dans l’univers Marvel. Elle a été crée par Chris Claremont et Herb Trimpe dans le Captain Britain numéro 6 en 1976.

Crée en 1982 par Roger Stern et John Romita Jr dans les pages du seizième annuel d’Amazing Spiderman, Monica Rambeau exerça tour à tour des métiers dans le milieu nautique dont celui de garde côtes à la Nouvelle-Orléans. Entrainée dans une enquête hors des clous par un ami de son père, elle mit fin au projet fou d’un dictateur sud-américain d’exploiter une machine pouvant puiser des énergies extra dimensionnelle. Elle fut bombardée de celles-ci lorsque elle fit exploser la machine, lui donnant la capacité de se transformer en énergie pure.
Devenant quelque peu instable, elle requiert l’aide de Reed Richards, mais ce dernier absent, elle dut frapper à la porte du Manoir des Avengers où elle trouva Tony Stark et Spiderman qui arrivèrent à lui siphonner son surplus d’énergie. Elle rejoint le groupe et y fit office de poids lourd, ce qui légitimera son alias de Captain Marvel.

Monica est l’un des mes personnages préférés, elle deviendra tour à tour Photon, Pulsar, Spectrum comme si Marvel n’avait jamais réussi à l’imposer dans une ligne éditoriale pérenne. Sous Warren Ellis, elle dirigera les Nextwave et après la grande collusion des univers elle rejoindra le groupe Ultimates chargé d’endiguer les menaces cosmiques extrêmes.

Ces héroïnes sublimes resteront toujours gravées dans mon cœur, elles incarnent tant la richesse de la Maison des Idées. Leur détermination, leur impact font d’elles des protagonistes de choix pour le futur et j’espère que comme la Betsy originelle elles seront remises sur le devant de la scène.

Sources:
http://www.marvel-world.com/encyclopedie-108-fiche-hellcat-biographie.html
https://marvel.fandom.com/wiki/Patricia_Walker_(Earth-616)
https://www.marvel-world.com/encyclopedie-329-fiche-psylocke-biographie.html
https://marvel.fandom.com/wiki/Elizabeth_Braddock_(Earth-616)
https://www.marvel-world.com/encyclopedie-168-fiche-spectrum-biographie.html
https://marvel.fandom.com/wiki/Monica_Rambeau_(Earth-616)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s