Glossaire Comics

Dur de maîtriser, dès le départ,
le vocabulaire en rapport avec la BD Anglo-saxonne.
Je vous propose ici mes modestes services en la matière.

Comic-Book: Support natif du média. Désireux de rentabiliser les Comic-Strips publiés en premier lieu dans la presse d’information, les Etats-Unis vont voir naître des compilations de ces bandes dessinées, souvent humoristiques.

Comic-Strip: Dans la seconde moitié du XIXème siècle, la presse va prendre un essor commensurable. Dans le but de fidéliser l’acheteur ainsi que de rendre leurs publications plus attractives, les journaux vont s’orner, d’abord, d’illustrations puis de bandes illustrées découpées en séquences. Ainsi né et se popularise le 9ème Art.

Single: Un Comic-Book. En général entre 30 et 40 pages. Couverture souple.

Floppy: Autre dénomination du single.

One-Shot: Single avec une histoire auto-contenue.

Arc: Série de plusieurs singles formant une histoire complète ou inscrivant un jalon majeur dans un run.

Run: Période où un auteur ou un artiste, voire même les deux, officient en quasi continu sur un titre.

Back-Up: Court récit en fin de single faisant office de bonus.

Pin-Up: Illustration d’un héro ou d’une héroïne publiée comme bonus dans un single. La dénomination est en référence aux photos de mode et de charme.

Event: Mini ou maxi-série entrainant le gros du reste de l’univers dans son sillage.

Tie-In: Episode d’une série ou One-Shot en lien avec un Event.

Crossover: Histoire où se retrouvent au moins deux héros, participant chacun à une série différente.

Fillers: Episodes dessinés ou scénarisés par un autre artiste ou auteur, le temps d’une pause, en général, en marge du Run en cours.

Annuals: Singles à la pagination plus élevée, en marge d’une série, paraissant une fois par an. Le plus souvent un récit complet accompagné de récits plus courts et de Pin-Up. Parfois l’ensemble des annuals d’un label, la même année, forme un gros récit complet.

Mini-Série (Limited-Serie): Série limitée de deux à six singles.

Maxi-Série: Série limitée de huit à douze singles.

Ongoing: Série non limitée. En général une série majeure pouvant parfois dépasser les cents singles.

Continuité: L’ensemble des séries d’un label se déroule dans un même univers, conjointement. Elles s’appuient sur un travail collectif ayant forgé leur passé. Elle peut dénommer aussi la cohérence au sein d’un titre même isolé.

Rétro-continuité: Nouvel élément qui va remettre en cause une action du passé de la série voire de l’univers où elle prend vie. C’est par ce biais que les vieilles séries sont remises à jour.

Plot-Twist: Elément narratif venant remettre en jeu le postulat de départ ou précédant.

Cliffhanger: Elément narratif, souvent à la fin du single, laissant les protagonistes « accrochés à la falaise » soit un moment de suspens poussant le lecteur à consommer la suite.

Cover Artist: Artiste réalisant une couverture d’un single.

Variant Covers: Singles dotés du même contenu avec des couvertures différentes. Méthode pour gonfler les ventes d’un comic-book grâce aux mécanismes de spéculation. En effet une variant cover pare une édition limitée dont la côte montera plus vite. Marvel ira jusqu’à publier 100 variants pour le Star Wars numéro 1 de 2015.

Trade Paperback (TPB): Recueil de 5 à 12 singles. Format d’édition de plus en plus populaire et grandement amorcé au début des années 2000.

Softcover: TPB à couverture souple.

Hard-Cover (HC): Recueil de 5 à 12, voire plus, singles. C’est le format de luxe, très couteux aux Etats Unis.

Graphic Novel (GN): Plusieurs chapitres, formant une histoire, édités d’un bloc, sans prépublication au préalable.

Omnibus: Hardcover dépassant les 500 pages pouvant flirter avec les 1400. Leur but est de rassembler en peu de volume, de longues périodes de publication d’une série.

Timely Comics: Premier nom de la maison d’édition qui allait devenir Marvel Comics.

Atlas Comics: Nom provisoire que prendra la maison d’édition qui allait devenir Marvel Comics.

National Allied Publications: Entité principale de ce qui allait devenir D.C Comics.

All-American Publications: Deuxième entité de ce qui allait devenir D.C Comics

Excelsior: Stan Lee utilisait ce mot latin qui signifie « plus haut, plus élevé » pour accompagner ses signatures. Il s’inspire de l’inscription sur le sceau de l’Etat de New York.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s