De Chair et d’Acier. Un futur violent et décadent

Certains visionnaires nous ont projeté dans des arènes violentes, où les protagonistes de spectacles déments jouent leurs vies afin d’assouvir les pulsions mortifères de masses aliénées.

Dans les œuvres d’anticipation, il n’est pas rare de voir évoluer des sports extrêmes résultats d’une dérégulation globale des sociétés évoquées.

On pense en premier lieu au film de Norman Jewison, Rollerball où montés sur des rollers et des motos les joueurs devront s’affronter sur une piste cycliste dans l’optique de placer une boule de métal sur un disque aimanté. Tout les coups sont permis dans cet ersatz de Roller Derby mâtiné de Football Américain.

12 ans plus tard nous auront droit à la libre adaptation du Running Man de Stephen King par Paul Michael Glaser. Bien plus orienté Cyber-Punk que le livre. Ici le héro, un ancien policier pris dans un complot et sa petite équipe doivent se défaire de sordides machines à tuer dans un show dont nul n’est censé réchapper.

Un petit retour en arrière s’impose pour évoquer le Rugball élément central du cinquième tome du manga Space Adventures Cobra de Buishi Terasawa.
Grandement popularisé par la série animée, cet arc nous dévoile une ligue sportive abjecte où l’espérance de vie se compte en mois. Mélange de Baseball et de Football Américain, ce sport est géré par un ponte mafieux dont Cobra doit infiltrer l’organisation. Il rejoindra l’équipe Z composée d’un ancien équipier et de ses comparses pour affronter l’équipe championne, qui s’avère être un amas de psychopathes.

En 1990, sur les plateformes de l’époque sortira un véritable phénomène vidéoludique le merveilleux Speedball 2. Les Bitmap Brothers avaient déjà une solide réputation quand il vont lâcher cette bombe. On pourrait décrire le sport joué comme un croisement d’Handball et de Hockey sur glace version ultra brutale bien entendu. Outre la feature marrante de marquer au score en envoyant ses adversaires à l’hôpital ce jeu évoque de façon très subtile le Transhumanisme. On passe notre temps au cours du championnat en deux saisons à mettre à jour nos joueurs les transformant progressivement en Cyborg.
Je mentionne son piètre concurrent Skateball d’Ubisoft juste pour les musiques du génial David Whittaker.
https://www.youtube.com/watch?v=QNtnM2-90zQ&ab_channel=ritontube

Bien plus récemment, le sublime artiste Lee Bermejo revisitera lui aussi ces joutes antiques réactualisées avec Suiciders. Dans une Californie post effondrement les rares privilégiés vivent dans une cité close. Un sport ultra violent s’apparentant aux combats de gladiateurs s’y déroule avec comme point de mire le champion des champions « Le Saint ». Bermejo nous décrira son parcours qui remettra en question les préceptes de l’enclave.

Nous avons passé en revue une bonne partie des œuvres majeures sur le sujet.
Chez Marvel on retrouvera ce concept dans la ligue de catch UCWF ou bien dans les shows létaux du Mojo-World.
Comment passerons nous de sports codifiés à ces sports sans foi ni loi je ne suis pas devin pour le déterminer mais il est sûr que les penchants libertariens et la main mise de plus en plus évidente des multinationales sur le Monde favoriseront leur ascension.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s